Bienvenue sur le Centre d'aide

Si vous ne trouvez pas votre réponse, nous vous dirigerons vers notre formulaire de contact.


 Huile de Palme dans les émulsifiants et tensioactifs

Nous avons choisi la transparence maximale et vous informons autant que possible sur tous nos produits et leur origine dans les fiches-conseil en ligne.
Un certain nombre d'entre vous ont remarqué que de nombreux émulsifiants et tensioactifs sont dérivés ou contiennent des dérivés d'huile de palme. Nous comprenons tout à fait votre inquiétude et vos doutes concernant l'huile de palme, et cette problématique est au cœur de nos préoccupations.
En cosmétique, et surtout en cosmétique naturelle d'origine végétale (et d'autant plus sur les émulsifiants et tensioactifs), de nombreuses matières premières sont dérivées de l'huile de palme. C'est à l'heure actuelle incontournable et il nous est impossible de boycotter les ingrédients dérivés d'huile de palme tout en gardant une gamme assez large pour satisfaire nos clients . Les acides gras de l'huile de palme sont en effet particulièrement bien adaptés pour fabriquer des émulsifiants et tensioactifs, ils apportent l'effet texturant nécessaire et ont l'avantage d'être disponibles en quantité et à des prix abordables.
Pour ces produits nous privilégions autant que possible des fabricants adhérant au RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil = comité de développement durable de l'huile de palme, pour en savoir plus : lien vers la réponse Huile de Palme).
Sachez par ailleurs qu'il existe de nombreuses polémiques et opinions diverses au sujet de l'huile de palme. Tout le monde est d'accord sur le fait que la production de cette huile pose de graves problèmes écologiques et qu'il faut changer quelque chose pour la produire et consommer dans une optique plus « durable », mais il n'est pas sûr qu'un boycott total soit la meilleure solution. Il faut en effet se poser la question des conséquences d'un boycott total de l'huile de palme : la demande va forcément se reporter sur d'autres huiles, et quand on sait que le soja, le tournesol, le colza ou autres…demandent beaucoup plus de surface agricole, mais aussi beaucoup plus d'intrants au niveau de la culture (carburant des engins, engrais, pesticides…), on peut se demander si le bilan écologique serait vraiment favorable, et même si l'effet sur la déforestation, les humains et la faune serait vraiment positif ou au contraire encore plus catastrophique. Plus que l'huile de palme en elle-même, le problème ne serait-il pas la « mono-surconsommation » qui favorise le développement de monocultures intensives et la déforestation… ? (si ce n'est plus l'huile de palme, ce sera autre chose…) Nous ne prétendons pas pouvoir faire une analyse de ce problème extrêmement complexe et qui dépasse de loin l'utilisation d'huile de palme dans les cosmétiques (qui ne représente d'ailleurs qu'une très faible proportion, loin derrière l'alimentaire et les « biocarburants »…).
Nous comprenons tout à fait que certains de nos clients souhaitent éviter l'huile de palme, c'est pourquoi nous indiquons l'origine de nos produits sur nos fiches et nous nous efforçons autant que possible de proposer des solutions sans palme (et nous en recherchons activement), néanmoins, concernant les émulsifiants, l'offre sans palme sur le marché reste actuellement très très limitée pour les émulsifiants d'origine végétale.
Dans notre gamme, nous vous proposons la lécithine de soja (mais qui est difficile à stabiliser seule, il faut souvent l'associer à un co-émulsifiant, ou la coupler à la xanthane). Sinon, la meilleure option à l'heure actuelle si vous boycottez l'huile de palme est de ne pas utiliser d'émulsifiant, et de remplacer vos crèmes par l'application d'huiles végétales pures et naturelles.
Cette fiche a-t-elle répondu à votre question ?